Comment affiner le diagnostic d’un cancer ?

Le cancer peut être mortel s’il n’est pas diagnostiqué à temps. Plus le dépistage attendra, plus les chances de mourir sont élevées. Toutefois, pour affiner le diagnostic d’un cancer, quel qu’il soit, il est nécessaire d’effectuer plusieurs examens pour déterminer la présence ou non d’une tumeur ainsi que les éventuelles métastases. Comment se déroulent exactement ces tests ?

Faire une imagerie médicale

Comme la plupart des maladies, le diagnostic d’un cancer commence par des examens biologiques. Le médecin discute avec le patient sur ses symptômes. Il va par la suite demander de faire des bilans sanguins et urinaires complets en fonction du cancer suspecté. D’autres tests peuvent être nécessaires en fonction de l’état du malade. Une fois les résultats des examens sortis, le patient devra passer par l’imagerie. Celle-ci comporte différentes techniques à choisir également en fonction de la maladie suspectée. La radiographie permet de détecter les cancers du poumon et du sein. Le scanner est idéal pour étudier plus clairement certains organes difficiles à caractériser par la radiographie. Il est notamment pratiqué pour vérifier l’état du foie, de la rate ou de la vessie. La tomographie par émission de positions, elle, représente la solution idéale pour rechercher les cellules qui tendent à se multiplier rapidement.

Effectuer une biopsie

Pour savoir si un cancer est malin ou bénin, il est indispensable d’effectuer une biopsie. Cette étape consiste à prélever un échantillon de tissu dans la région suspecte. Ce dernier va être examiné au microscope pour savoir exactement la nature cancéreuse de la zone où il a été prélevé. Il permet également de déterminer le stade de la maladie ainsi que ses caractéristiques. Pour réaliser une biopsie, les méthodes peuvent varier d’un cas à un autre. Elle peut être faite par ponction, par endoscopie ou durant une intervention chirurgicale. Dans tous les cas, il s’agit d’un examen indispensable pour assurer le diagnostic d’un cancer et avoir plus de précisions sur la santé véritable de la personne.

Réaliser un bilan d’extension

Une fois que la biopsie a confirmé la présence d’un tissu cancéreux, il est important de déterminer son état d’avancement afin d’affiner au mieux le diagnostic d’un cancer. Cela se fait grâce au bilan d’extension. Celui-ci a pour but de connaître à quel stade se trouve exactement la maladie et quels sont les organes concernés. Lorsque tous les résultats sont à la portée du médecin, il pourra alors déterminer la stratégie la plus adaptée pour soigner le patient.

Cancer : quelques chiffres concernant la France
Pourquoi le cancer réapparaît parfois ?