Coronavirus, quels risques de séquelles chez les contaminés par le Covid-19 ?

Publié le : 31 août 20204 mins de lecture

Le COVID-19 est une maladie infectieuse causée par le coronavirus récemment découvert. Ce nouveau virus était inconnu jusqu’à l’épidémie de Wuhan, en Chine, en décembre 2019. Il affecte aujourd’hui de nombreux pays dans le monde.

Quels sont les symptômes du coronavirus ?

Les symptômes les plus courants du COVID-19 sont la fièvre, la toux sèche et la fatigue. D’autres symptômes moins courants peuvent également apparaître chez certaines personnes, tels que douleur, congestion nasale, maux de tête, conjonctivite, mal de gorge, diarrhée, perte du goût ou de l’odorat, éruption cutanée ou décoloration des doigts sur les mains ou les pieds. Ces symptômes apparaissent progressivement. Bien que de nombreuses personnes soient infectées, la plupart des patients (environ 80%) guérissent sans hospitalisation. 

Quels sont les risques de séquelles chez les contaminés Covid-19 ?

On pense souvent que pour les patients ayant peu de symptômes, il n’y a pas de séquelles du covid. Cependant, les médecins ont très peu d’avis sur cette pathologie. Cependant, certains d’entre eux semblent aujourd’hui prouvés.

La fibrose pulmonaire : Le poumon est le premier organe infecté par le coronavirus. Les tissus pulmonaires étant endommagés, les patients gravement atteints développeront une fibrose pulmonaire, ce qui entraînera chez certains d’entre eux de graves difficultés respiratoires.

Les lésions hépatiques : Chez certains patients, le virus épargne les poumons, mais pénètre dans le tube digestif. Dans ce cas, on peut constater que les enzymes du foie ont augmenté, ce qui indique que les cellules de l’organe sont détruites.Néanmoins, la régénération du foie est assez bonne, les dommages peuvent ne pas être permanents.

Les séquelles neurocognitives sont dû à des soins intensifs de longue durée, et certains patients gravement malades reçoivent ce type de soins. Des séquelles neurocognitives très impressionnantes sont observées après un syndrome de détresse respiratoire aiguë.

Quelles sont les séquelles à long terme?

Le patient peut ressentir une fatigue assez importante à cause de  la réanimation. La défaillance de certains organes est avancée, comme une insuffisance rénale : le rein est un autre organe qui nécessite une attention particulière. Brad Rovin, chef du département de néphrologie de l’Ohio State University, a déclaré dans une interview à RFI : « Ce virus a été trouvé dans les reins. Il existe de nombreuses publications scientifiques sur ce sujet. Dans de nombreux cas, ces patients qui n’ont jamais eu de maladie rénale développeront de graves lésions rénales. Selon la gravité et la durée de l’infection pendant leur combat contre Covid-19, ils développeront une insuffisance rénale chronique. » Le chemin du rétablissement complet après la réanimation est long et difficile, mais il est possible.

Coronavirus : d’où vient le covid-19 ?
Coronavirus : quand est-on contagieux ?

Plan du site