Quand faire les vaccins avant un voyage ?

Partir en  voyage est l’occasion de découvrir de nouveaux endroits qui vous font évader et de faire de nouvelles rencontres. Pour qu’il soit fait en toute sérénité, il doit être minutieusement bien préparé. Que vous partez à l’étranger pour y passer vos vacances ou pour le travail, il est toujours crucial de vous préoccuper de votre santé. Au même titre que les valises, les moyens de paiement et les documents d’identité, être à jour dans ses vaccinations est, en effet, indispensable.

Se faire vacciner avant de partir en voyage : pourquoi ?

Il n’y a pas plus pire que de tomber malade pendant son voyage et de ne pas profiter de son séjour. Il est vrai que partir en voyage à l’étranger, c’est vivre une expérience enrichissante. Toutefois, ayez toujours en tête que les régions que vous allez visiter peuvent très bien être le foyer d’une maladie infectieuse, voire d’une épidémie. Durant votre séjour, vous risquez de manger des aliments mal conservés ou mal lavés, de boire de l’eau non potable et d’être piqué par des insectes. Le meilleur moyen de prévenir ces risques est les vaccins avant de voyager. En se faisant vacciner chez la fondation privée reconnue Institut pasteur de Lille, par exemple, non seulement vous êtes protégé mais vous ne risquez pas de contaminer vos compatriotes à votre retour.

Vaccins universels : quand les faire ?

Les vaccins universels, aussi appelés vaccins de base, sont les vaccins obligatoires quelle que soit votre destination. Parmi eux, il y a le DTP (Diphtérie, Tétanos, Polio). Après la première injection, ses doses de rappel se font à 25, à 45 et à 65 ans. Le BCG ou vaccin contre la tuberculose fait également partie des vaccins de base. La tuberculose fait environ 2 millions de morts par an dans le monde. Même s’il n’est plus obligatoire en France, le BCG est d’une réelle importance surtout pour les enfants moins de 15 ans et pour les jeunes adultes. Sachez qu’après son injection, il offre une protection de 10 à 15 ans. Hormis le DTP et le BCG, il y a aussi le ROR. Il vous protège à la fois de la rougeole, des oreillons et de la rubéole. Avec un rappel entre le 13ème et le 24ème mois de l’enfant, sa première injection se fait à l’âge de 12 mois. En revanche, si vous devez voyager avec un bébé plus jeune, il est possible de le faire administré à l’âge de 6 mois.

Qu’en est-il des vaccins spécifiques ?

Si vous partez dans une région sans risques spécifiques, les vaccins universels peuvent être suffisants. Dans le cas contraire, des vaccins spécifiques s’imposent. Le vaccin contre la typhoïde est obligatoire si votre destination est d’une hygiène rudimentaire, étant donné que la fièvre typhoïde est une maladie liée à une bactérie. Il doit être administré 15 jours avant le départ. Le vaccin contre la fièvre jaune est particulièrement recommandé si vous envisagez de partir en Amérique du Sud ou en Afrique. Valable pendant 10 ans, il doit être injecté 10 jours avant votre départ. Le vaccin contre l’encéphalite japonaise, quant à lui, touche principalement ceux qui partent en Asie. Son injection se fait également 10 jours avant le départ et ses rappels se font tous les 2 ans. Le vaccin contre les hépatites, de son côté, peut être administré à la dernière minute. Et enfin, le vaccin contre les infections invasives à méningocoque est fortement conseillé à ceux qui se rendent à La Mecque. Valable pendant 3 ans, il est administré quelques semaines avant le départ.

Vaccination contre le paludisme : quelles destinations voyage sont concernées ?
Voyage au Mexique : quelle vaccination ?